Découvrez l'art pyrotechnique québécois

Gagnants de l’édition 2009

C’est dans une véritable explosion de joie et sur un tonnerre d’applaudissements de la part du public que l’équipe de Royal Pyrotechnie, la firme québécoise qui nous a présentés le très divertissant Voilà!, ont appris qu’ils remportaient le prestigieux Jupiter d’or.

Bien que, dans mon coeur, le spectacle Feng Shui Melody de l’équipe chinoise était très légèrement meilleur au point de vue artistique, je souhaitais néanmoins que Royal Pyrotechnie reparte avec l’or. Après avoir aussi remporté cette distinction en 2003, une première canadienne, j’espérais que Royal confirme cette année qu’ils sont effectivement les meilleurs. Voilà qui est fait !

De plus, non contents de monter sur la plus haute marche du podium, Royal a aussi raflé le Jupiter spécial pour la meilleure trame sonore grâce au travail impeccable de Serge Péloquin, le concepteur sonore. En effet, grâce aux nombreuses heures passées devant sa console de mixage, il nous a offert les transitions les plus fluides entre les pièces de sa trame sonore de la saison. Certaines des firmes qui ont participé cette année auraient eu avantage à prendre exemple sur son travail. Après tout, il est un peu étrange de présenter un spectacle de ce calibre avec une trame sonore dont les transitions sont réalisées grossièrement, voire carrément absentes.

Comme pour confirmer ma prédiction (et celle des membres du forum de Montreal Fireworks), la Chine et les États-Unis sont eux aussi montés sur le podium, en remportant respectivement le Jupiter d’argent et le Jupiter de bronze.

Dans un autre ordre d’idées, la firme australienne Foti Fireworks a remporté une mention spéciale pour ses initiatives en matière d’environnement. Malheureusement, le Jupiter «vert» brillait par son absence et les australiens repartiront vraisemblablement avec un certificat en papier attestant leur excellence…

Les gagnants de l’édition 2009